1
Donut 2 minutes de lecture

Les DO et les DO NOT d’Asian Rocky et Cyprien Delire

Auteurice de l’article :

Julie Mouvet
Journaliste

À ses heures perdues - pendant que d'autres perdent des journées devant Netflix - Julie, elle, lit, écrit des articles, enregistre des podcasts, monte des vidéos... Un condensé de discipline et de passion qui font d'elle l'ennemi jurée de tout procrastinateurice du dimanche ! Depuis quelques mois, elle a rencontré son binôme rêvé pour co-gérer le média kingkong.

En savoir plus

Réalisateurs, l’un est aussi musicien, l’autre créateur de contenu. Autodidactes, Asian Rocky et Cyprien Delire ont quasiment le même parcours dans la vidéo. On leur a demandé leurs DO et leurs DO NOT dans leur secteur.

DO

Selon Asian Rocky, l’un des éléments le plus importants, c’est la curiosité. “J’ai toujours été hyper curieux de plein de choses, j’ai toujours voulu comprendre ce qui avait trait, de près ou de loin, à ma passion. Il faut être ouvert·e d’esprit, tester plein de trucs, mais sans rapport avec ta passion. J’ai toujours appris, ce qui fait que j’ai une valise de savoirs assez riche. Ma zone de confort s’est d’ailleurs étendue. La curiosité est hyper importante et on ne la cultive pas assez dans notre société, encore moins dans notre système scolaire.”

Un avis que partage Cyprien Delire. Pour lui, l’honnêteté est également importante. “Si tu es honnête sur ce que tu sais faire, beaucoup de portes s’ouvrent. Tu n’as pas besoin d’être lae meilleur·e dans tout si tu es sympa, professionnel·le.” “La manière dont tu te comportes et ta fiabilité sont aussi importantes que la qualité de ton travail, ajoute Asian Rocky. Les gens ont besoin de pouvoir compter sur toi. Il ne faut donc pas négliger le fait d’être fiable, respectueux·se et agréable. Et puis, sois toujours à l’heure.”

DO NOT

Ce qu’il ne faut pas faire selon eux ? “Prétendre faire ce qu’on ne sait pas faire. C’est le contraire de “Fake it until you make it”. Il ne faut pas non plus trop douter, mais se dire qu’on trouvera bien un moyen d’y arriver.”

Autre élément, ne pas être “trop focus sur l’argent au début”, explique Asian Rocky. “Ne pas se dire qu’il faut absolument être payé pour telle ou telle chose. Investir du temps dans son travail, c’est aussi important que d’investir de l’argent.” “Ne pas se vendre cheap, ajoute Cyprien Delire, mais ne pas hésiter à peser le pour et le contre.” “Il faut savoir pourquoi tu fais les choses, renchérit Asian Rocky. Si je fais un clip gratuit, c’est en me disant qu’à terme, cela va m’amener à d’autres choses.”

Pour lire le portrait croisé d’Asian Rocky et Cyprien Delire, clique ici.

Appel à projet

Une histoire, des projets ou une idée à partager ?

Proposez votre contenu sur kingkong.

Partager cet article sur

à découvrir aussi