1
Silly 2 minutes de lecture

Brouhaha ou pépite musicale ? Cette chanson a gagné l’AI Song Contest 2022

Auteurice de l’article :

Julie Mouvet
Journaliste

À ses heures perdues - pendant que d'autres perdent des journées devant Netflix - Julie, elle, lit, écrit des articles, enregistre des podcasts, monte des vidéos... Un condensé de discipline et de passion qui font d'elle l'ennemi jurée de tout procrastinateurice du dimanche ! Depuis quelques mois, elle a rencontré son binôme rêvé pour co-gérer le média kingkong.

En savoir plus

En juillet, on s’est rendu à Wallifornia Music Tech. On a fait plein de découvertes, notamment celle d’un artiste qui utilise l’intelligence artificielle dans sa musique. Il a gagné l’AI Song Contest. Son nom ? ญาบอย ฮานอย (Yaboi Hanoi).

Yaboi Hanoi est un artiste de Bangkok. Dans son projet musical, il a fusionné ses expériences de compositeur, de Cultural Technologist plusieurs fois primé et d’Audio AI Research Scientist. En résumé, Yaboi Hanoi défie la culture de l’Asie du Sud-Est à travers la dance avec une touche de technologie.

yaboihanoi · อสุระเทวะชุมนุม – Enter Demons & Gods

C’est son morceau “Enter Demons & Gods” qui a remporté l’AI Song Contest 2022. Une musique qui fait référence à la mythologie thaïlandaise et à la scène du barratage de l’océan de lait. Des centaines de démons et de dieux s’unissent pour descendre vers l’océan et baratter un élixir d’immortalité.

Pour les mélodies et la conception sonore, l’artiste s’est inspiré du “Phi”, un instrument à anche perçant qui imprègne la culture sonore thaïlandaise. Il a utilisé des outils d’AI audio pour synthétiser et régler avec précision la basse sur des systèmes de réglage uniques au Phi. La chanson reflète la façon dont l’AI peut permettre aux instruments d’Asie du Sud, à la fois réels et générés par l’AI, de devenir une partie de la culture musicale moderne, tout en respectant les aspects fondamentaux de la tradition, à savoir les accords natifs et les inflexions mélodiques.

Sur le site de l’AI Contest Song, Yaboi Hanoi explique que l’IA musicale a été limitée historiquement aux genres occidentaux, comme la musique classique, le rock ou la pop. “Ces modèles de pointe pour Bach, Bieber et les Beatles sont difficiles à appliquer à la musique de ma région natale. Les mélodies de nombreuses régions d’Asie du Sud-Est, du Moyen-Orient et d’Afrique ne suivent pas les mêmes gammes et accords occidentaux que la plupart des systèmes d’AI musicale.”

Ces outils d’IA me permettent de faire de la musique inspirée par les traditions de mon pays.

Au lieu de représenter la musique sous formes de notes (IA symbolique), il modélise donc la musique sous forme de fréquences (AI audio). “Les progrès réalisés dans la détection de la hauteur des sons par l’IA permettent d’analyser les mélodies et les inflexions mesurées en hertz (Hz) à partir d’instruments comme le Phi avec une précision sans précédent. Ces données de hauteur peuvent ensuite être resynthétisées en nouveaux sons grâce à des technologies que j’ai co-développées, notamment le traitement différentiable des signaux numériques (DDSP), le transfert de tonalité et le nouveau plugin VST MAWF. Ces outils d’IA me permettent de faire de la musique inspirée par les traditions de mon pays, d’une manière nouvelle qui ne compromet plus les accords et les motifs au cœur des cultures musicales de l’Asie du Sud-Est. Divers outils d’IA supplémentaires, dont Magenta Studio et la synthèse de batterie via des modèles de diffusion, alimentent cette fusion transculturelle de la musique AI Bass et du répertoire Phi de Thaïlande.”

Sur son compte TikTok, il explique comme il a travaillé !

@yaboihanoi #AI #Bass #Music #howto from #Thailand #ไทย ♬ original sound – yaboihanoi

Tu es fan et tu en veux plus ? Suis-le sur Spotify. Nous perso, on l’a assez entendu – oups, on l’a dit tout haut ?

Appel à projet

Une histoire, des projets ou une idée à partager ?

Proposez votre contenu sur kingkong.

Partager cet article sur

à découvrir aussi